« J’ai placé le cadeau sur la table. Une boîte à la fois massive et élégante. L’inscription gravée, cependant, ne cadrait pas avec ma théorie. LE PACTE…

Puis j’ai soulevé le coffret. Même bois recyclé, même style, même nom que la grande boîte: LE PACTE. Il était étonnamment lourd. Lorsque j’ai tenté de l’ouvrir, j’ai constaté qu’il était verrouillé. J’ai cherché une clé dans la boîte, mais je n’ai trouvé qu’un billet manuscrit : Alice et Jack, sachez-le : le Pacte ne vous abandonnera jamais« 


« Piège conjugal » Michelle Richmond