« Elle avait essayé un jour d’écrire son histoire. Pour soigner son mal, oublier un peu. Mais écrire, c’était choisir, peser chaque mot. Ne pas mentir.Ne pas se mentir. Écrire sa vie, c’était en quelque sorte la revivre. Elle avait abandonné. »

« Tous les oiseaux savent » Claire Mazard