« Nous n’étions pas des amis, nous n’allions pas nous revoir, nous le devinions. Seulement voilà, nous avions partagé un moment unique, une aventure singulière, des sentiments identiques qu’il nous serait sans doute impossible de raconter aux autres, à ceux qui n’avaient pas vécu cela. J’ai tenu longuement sa main dans la mienne avant de l’attirer contre moi et de l’embrasser. Notre fraternité n’avait duré que douze jours mais elle avait existé, nous en emportions le souvenir. J’ai quitté la cabine avant lui, mon sac en toile de jute en bandoulière. « 

« Retour parmi les hommes » Philippe Besson