« Il songeait au chemin qu’il avait fini par suivre, alors qu’il voulait devenir écrivain. Lorsqu’il était sorti de prison, sa mère n’était plus de ce monde. Il n’aurait jamais imaginé avoir le quotidien qu’était le sien ces dernières années: passer son temps debout derrière une plaque chauffante à faire cuire des dorayaki »


« Les délices de Tokyo » Durian Sukegawa