« La chose la plus importante de toutes (…) c’est la composition, ce que
ton œil choisit de photographier. Ce qui doit rester, ce qui doit
sortir.
(…) Quand tu regardes dans ton viseur, tu dois savoir ce qui fait
sens. Tu dois te demander s’il y a un meilleur angle pour observer la
scène qui est devant toi; une manière plus intéressante, ou à laquelle
tu n’aurais pas encore pensé. Il y a tant de façons différentes de
regarder la même chose (…). »

« L’irrésistible histoire du café Myrtille » Mary Simses