« Les guerres les conflits que certains présidents malhonnêtes déclenchent au nom de la démocratie mais dont les origines sont comme les gouttières situées largement en amont à l’emplacement précis de leur portefeuille d’actions. Je tiens mon bras meurtri je suis partie bien loin de la blessure initiale je ricoche d’une idée à l’autre je pense aux vente d’armes aux fantoches assassins que l’on place à la tête de pays puis que l’on exécute au gré des intérêts de multinationales qui dansent leur quadrille de folie sur le grand toit du monde sans se préoccuper de la fragilité évidente des tuiles et tant pis si ça casse et tant pis si ça plie et tant pis si ça fuit trois étages plus bas. Je pense au pétrole qui nous tue aux semences stériles vendues par Monsanto aux industries pharmaceutiques qui empoisonnent la planète à cet apiculteur de Chine ou du Mexique qui voit mourir ses ruches par dizaines est-ce qu’il sait d’où vient la gouttière Non bien sûr il ne le sait pas. « 


« Les bracassées » Marie-Sabine Roger