la citation du mercredi

« Vous voyez, le problème c’est que les gens sont tellement seuls qu’ils s’attachent aux animaux venimeux qu’on leur vend; ET les bêtes, c’est curieux, le sentent et ne les mordent pas. Une fois, tu te souviens, Lucrèce?… une cliente qui nous avait acheté une mygale tueuse revient dans la boutique. Alors moi, j’étais très étonné et elle me demande si je vends des aiguilles. Je croyais que c’était pour se crever les yeux. Et bien, pas du tout, c’était pour tricoter des petites bottines en coton perlé à son araignée qu’elle avait appelée Denise. Elles étaient devenues copines et, d’ailleurs, la dame l’avait en liberté dans son sac. Elle l’a sortie et fait courir sur sa main. Moi je lui disais : « Mais rangez ça ! ». Et elle, elle rigolait : « Denise m’a redonné goût à la vie » »

« Le Magasin des Suicides  »  Jean Teulé