« Dans les 15 pages du résumé de sa vie que Fonny rédigera pour le Centre d’Aide aux Alcooliques et Toxicomanes après son accident de voiture, la période à Courtrai vient en tête de liste. Il s’y rendra plus tard pour voir si tout était comme dans son souvenir. D’une clinique de désintoxication, il écrira à sa fille Jennifer: « Enfant, déjà, j’étais dans de bien mauvais draps. J’avais peur, je me sentais seul et rejeté. En pleurant, je désirais de l’amour » »

« Fonny  Lieve Joris