« Libre comme… un élan »