« Les rumeurs sont comme des graines dispersées aux quatre vents. Il est impossible de prédire où elles termineront leur course, mais s’il y a bien une certitude, c’est qu’elles finiront par atterrir quelque part. Elles s’insinueront dans les endroits les plus insoupçonnables. Dans la moindre faille et la moindre fissure. S’enracinant au plus profond des éléments. Tenant bon. Peu importe qu’elles soient vraies ou fausses. Plus les rumeurs se répandent, plus elles gagnent en force. Telles des racines profondément ancrées dans le sol, rien ne peut les arracher à la terre.

Je devrais peut-être briser le silence. Me donner en pâture à la foule en délire. Ils n’attendent que ça. Ils n’ont toujours attendu que ça. Voir ma souffrance étalée au grand jour. »

« La rumeur » Lesley Kara