« On prit dans un premier temps prétexte de fouilles archéologiques pour creuser une grande voûte sous une cave. On fit venir les journalistes de L’Eclaireur de l’Est pour être transparents… Quand le public imagine être au courant, il ne se méfie pas… Comme les membres étaient malins, ils firent même quelques découvertes… De vraies et, de moins vraies, quelques objets déposés, que possédait l’un d’eux… Les journaux firent de grands titres et les fouilles purent continuer. En fait de fouilles, on consolidait les volumes, on agrandissait, on dessinait… Une fois le gros œuvre terminé, tout fut rebouché. En tout cas dans la mémoire des Rémois… Mais en vérité, les travaux continuaient (…) Il fallut moins de quatre ans pour aménager le Cénacle troglodyte, une gigantesque bibliothèque souterraine. »

« De l’égarement à travers les livres » Eric Poindron